Cie Rak's Andaluz

L'originalité de la Compagnie Rak's Andaluz tient dans la diversité de son répertoire : Danses orientales, indiennes, tziganes, flamenco, modern-jazz, tango, salsa, fusion...

Fondée par Marilou, la Cie Rak's Andaluz puise ses sources tant dans l'univers populaire et traditionnel que dans celui du monde actuel tendant vers la fusion

L'origine de la compagnie :

La Compagnie Rak's Andaluz se forme en 2017 à l'initiative de Marilou, qui fonde avec Gaëlle et Marie-Gaëlle un trio. Elles créent ensemble le spectacle "Tableaux de Femmes, de l'Orient à l'Andalousie".

C'est en 2019 que Célia, Sabrina et Laurence intègrent la Compagnie suite à des projets communs. Elles apportent de nouvelles perspectives au trio ayant déjà parcouru un bout de chemin. Chacune des danseuses a en commun la passion de la danse et principalement des danses orientales ou du flamenco, souhaitant explorer la création et la fusion à partir de ces danses en y mêlant un point de vue plus contemporain

Au-delà des techniques de la danse, elles approfondissent leur savoir par la recherche des origines de ces danses, les techniques corporelles appropriées, les instruments utilisés, la variété des rythmes, les costumes et accessoires adéquats, le patrimoine et les civilisations de chaque culture ainsi que la place de la femme historiquement dans chacune de ces danses... 

Les six danseuses, chorégraphes et interprètes, alternent en solo, duo ou en groupe avec un répertoire varié et des accessoires très diversifiés tels que le voile, l'éventail les sagats, la melaya, le manton ou encore les éventails de soie... Les danses qu'elles interprètent sont l'aboutissement de mouvements traditionnels, fusionnés et chorégraphiés par leurs soins, pour apporter une certaine créativité à la danse tout en gardant l'esprit des danses traditionnelles.

En 2019, Le trio initial de la Compagnie gagne la deuxième place du World Dance Contest à Lyon, et sont invitées à danser pour l'UNICEF en 2020. Elles participent à de nombreux festivals en France et à l'étranger où elles proposent leurs créations.

Pour plus d'infos sur la Compagnie :
- Facebook : https://www.facebook.com/compagnieraksandaluz/ 
- Instagram : https://www.instagram.com/compagnie.raksandaluz/

Les Danseuses :

Marilou Galas 
Danses orientales, indiennes, tziganes et flamenco / Musique : palmas, darbouka, tambourin et sagats / Professeur de danses orientales & fusion. 

Fondatrice de la Compagnie, Marilou est professeur de danses orientales traditionnelles & fusion à Marseille depuis 2016. La démarche première en créant la Compagnie Rak's Andaluz est de permettre à chaque danseuse de co-créer des chorégraphies et spectacles originaux ensemble, d'exprimer leur créativité et leur personnalité. L'idée étant de promouvoir les danses traditionnelles de l'Orient à l'Andalousie en passant par l'Inde, la Turquie, les Balkans et le Maghreb ; de les amener à la fusion et au contemporain.
 

Marie-Gaëlle Ciavarella
Danses orientales, tribal fusion, ragga et salsa / Musique : sagats et tambourin

Marie-Gaëlle, a son propre style dynamique et pétillant. Elle a un parcours très diversifié : modern-jazz, danses orientales, danses latines (salsa), urbaines (hip-hop, ragga) et tribal fusion. Elle a dansé auprès de Salwa et a fait partie de la compagnie semi-professionnelle de Rakiya également en Belgique, son pays natal. Arrivée en France, elle a intégré la troupe de danse "les Ghaziya" à Limoges avant de s'installer dans la région marseillaise en 2017. C'est là qu'a lieu sa rencontre avec Marilou et Gaëlle, qui donnera naissance au spectacle "Tableaux de Femmes, de l'Orient à l'Andalousie"

Gaelle Dabet

Flamenco, tango, danses indiennes africaines et orientales / Musique : palmas.


Gaëlle a un long parcours en danse classique. Elle étoffe sa formation par le modern jazz, le flamenco et les danses indiennes, mais aussi par la pratique du sabar traditionnel sénégalais, des danses des îles de la Réunion et du tango. Elle intègre plusieurs compagnies semi professionnelles : Bollywood à Besançon et flamenco à la Réunion avant d'emménager à Marseille. Après avoir rencontré Marilou par le flamenco, elles collaborent ensemble sur plusieurs projets avec d'autres danseurs. C'est alors que la création d'un spectacle ensemble devient une évidence, puis la création d'une compagnie à leur image.

Sabrina Benabdelmalek
Danses orientales, urbaines et contemporaine / Musique : sagats et percussions / Professeur de danse orientale fusion.

Connue sous le nom de Séraphie, elle débute par la danse classique puis la danse orientale et les arts martiaux à l'adolescence. Elle mettra ces pratiques de côté afin de se consacrer aux études musicales à l'IMFP de Salon de Provence en tant que bassiste et percussionniste. Par la suite, elle intègrera l'association Terpsichore pour pratiquer le tribal fusion, et pour laquelle elle enseignera jusqu'en 2019. Elle travaille aujourd'hui au sein de la Cie Thilleli en tant que danseuse, chorégraphe et chargée de production. Elle devient danseuse et chorégraphe pour la Cie Rak's Andaluz suite à sa rencontre avec Marilou sur un spectacle avec la Cie Thilleli.

Célia Calabrese 
Danses orientales, contemporaine et modern jazz / Musique : sagats et tambourin / Professeur de danses orientales

Après avoir pratiqué les danses modern'jazz, classique et contemporaine, Célia s'est prise de passion pour la danse orientale égyptienne qu'elle ne cesse d'étudier. Elle a intégré une compagnie à Marseille en 2004, puis a créé une association rassemblant son amour pour les arts vivants et figuratifs, Danses et Horizons - entre Orient et Occident, dont elle est la directrice artistique et chorégraphe de la compagnie éponyme. Elle rencontre Marilou au cours d'un atelier de recherche chorégraphique en danse orientale contemporaine et intègre la compagnie, poussée par l'envie de nouvelles collaborations dans un esprit porté par la liberté de créer sans jugement.


Laurence Thomas 
Flamenco et danses orientales / Musique : palmas.

Entrée dans la danse avec le Jazz à Paris, Laurence s'est très vite orientée vers les danses du monde : Afro Brésilien, salsa, danses tziganes. Après un parcours très diversifié, elle se concentre sur la danse orientale, les sevillanes et le flamenco. Elle s'est formée dans de nombreux festivals en France et en Espagne, ainsi qu'avec des professeurs renommés de la région PACA. En 2009, elle monte une association à Marseille promouvant les danses du monde à travers des soirées, démonstrations et animations. La proposition de Marilou d'intégrer la Cie Rak's Andaluz, suite à leur rencontre dans le flamenco avec la Cie Acento Flamenco, l'a immédiatement séduite.

Un peu d'Histoire :     

 "Les danses orientales dites "Raqs Sharqi" viennent principalement d'Egypte mais aussi de Syrie, Palestine et Liban. A l'époque, les danseuses gitanes égyptiennes étaient appelées les Ghawazees. C'est à partir des années 50 que la danse orientale est mise en avant dans la culture occidentale par le cinéma notamment. Les danses les plus populaires sont le sharqi inspiré de la danse classique, le baladi traditionnel égyptien et le saidi folklore inspiré du tahtib, art martial égyptien pratiqué par les hommes. On observe dans ces danses une grande diversité de musiques, instruments, rythmes, costumes et accessoires. 

Les danses orientales sont régulièrement assimilées aux danses berbères (Maghreb), persanes (Iran), tziganes (Turquie, Balkans...), et indiennes, à défaut car elles déjà sont suffisamment vastes. Cependant, les similitudes entre toutes ces danses sont indéniables lorsqu'on on observe la gestuelle, les costumes, instruments ou encore le rapport au divin et à la spiritualité. 

Cela s'explique entre autre par la musique, car il existe en réalité quatre grands courants d'inspiration dans la musique dite "arabe" : le style oriental (Egypte, Syrie, Irak), le style ottoman (Turquie), le style arabo-andalou (Andalousie, Algérie, Maroc), et le style persan (Iran). Ces quatre grands styles puisent leurs inspirations dans plusieurs pays et créent des liens entre la musique tzigane des Balkans, la musique gitane indienne ou encore le flamenco gitan. D'où la grande diversité des danses. 

Actuellement, les danses tribales et fusion inspirées des danses orientales, indiennes, flamenco, tziganes et hip-hop, sont devenues particulièrement à la mode en Occident et aux Etats-Unis d'où elles sont originaires. Voilà pourquoi nous avons voulu créer une fusion de qualité grâce à nos parcours éclectiques, qui mettrait en exergue les liens évidents existants entre toutes ces danses traditionnelles, le tout dans une interprétation moderne."

Informations diverses :

  • Localisation de la troupe :  Marseille, Région PACA. Possibilité de se déplacer.
  • Lieux et espaces d'accueil d'une prestation :

⦁ L'art des Danses que nous proposons se pratique le plus souvent pieds nus, c'est pourquoi il est nécessaire que le sol sur lequel évoluent les artistes soit propre et lisse 

⦁ Une bonne sonorisation ainsi qu'un espace suffisant sont également importants afin de pouvoir profiter pleinement du spectacle

⦁ Nous nous produisons dans des espaces tels que : théâtres, salles de concert, salle des fêtes, scènes en plein air, festivals... Pour des scènes d'une jauge de 200 personnes ou plus

⦁ Plan de scène et fiche technique détaillée en fonction du lieu d'accueil sur simple demande